l’Opération André

paulEvangéliser, Lettre de prière, LP290 Comments

L’Opération André s’inspire du récit de l’évangile de Jean qui relate qu’André amena son frère Pierre à Jésus. André rencontra son frère Simon et il lui dit : «Nous avons trouvé le Messie». Il conduit Simon auprès de Jésus. Jean1/41-42.

  1. le salut des perdus : Matt4/11 « Je vous ferai pêcheurs d’hommes.» – Aller à la rencontre de mon PROCHAIN.
  2. Créer des liens dans l’église entre les membres de tous âges. Le message évangélique invite à créer des liens entre les adultes et les jeunes au sein de l’église. Connaître le prénom de l’autre, le saluer en entrant et en quittant le culte. L’opération André consiste à encourager la création et le suivi de ces liens.
  3. l’engagement au service : C’est Jésus qui appela Pierre à le suivre. Mais ceci se réalisa grâce à André qui amena les deux autres à se rencontrer. André créa l’environnement dans lequel Pierre entendit l’appel de Jésus. Amener des hommes à Jésus, afin qu’Il puisse les appeler à s’engager dans un ministère dans l’Église.

Opération André – L’évangélisation par l’amitié – L’évangélisation relationnelle

La science de l’évangélisation.Matt4/11 « Je vous ferai pêcheurs d’hommes. »

On ne naît pas pêcheurs d’hommes, on le devient, ce qui présuppose une formation continue et adaptée, car le monde et les temps changent. On peut avoir des dispositions naturelles qui demandent d’être améliorées et développées. Gagner des âmes à Christ exige une préparation minutieuse. L’architecte prendra du temps pour dresser le plan d’une belle maison confortable; Ainsi en est-il de tous les métiers. Les serviteurs du Christ montreraient-ils moins de soin à se préparer pour une œuvre beaucoup plus importante ? Devraient-ils ignorer les méthodes nécessaires pour gagner des âmes ? Cela exige une connaissance de la nature humaine, un esprit attentif et beaucoup de prières. Perfectionner nos méthodes sous la direction du Saint Esprit est indispensable.

Nouvelle vie et nouveau plan :  Il nous faut des hommes et des femmes qui prient le Seigneur pour obtenir la sagesse, qui apportent une vie nouvelle dans les vieilles méthodes de travail et capables d’imaginer de nouveaux plans éveillant l’intérêt des membres d’églises afin d’atteindre les hommes et les femmes de ce monde.

Modèles ou méthodes et principes : On imite, on reproduit, on suit un modèle reçu d’une église. La démarche est séduisante mais pas forcément réaliste.

  1. Huit étapes pour un témoignage personnel _ Pas d’impact sans contact.
  2. Découvrez dans votre entourage les personnes prêtes à recevoir une parole de l’évangile.
    Matt9/37. « Voyant la foule, il fut ému… La moisson est grande… Priez. » Dans chaque humain, quelque déchu qu’il fut, Jésus voyait un fils de Dieu.
  3. Etablissez un premier contact. Dieu connaît les cœurs réceptifs dans votre réseau d’influence et voudrait vous mettre en contact avec eux. Soyez attentifs, mais sans obsession ou zèle amer, de peur de devancer les intentions de Dieu ou mal interpréter les signes d’intérêt. Dans sa sagesse, le Sauveur met ceux qui cherchent la vérité en rapport avec la personne qui la connait.
  4. Bâtissez des ponts d’une manière progressive. Nous ne devons pas renoncer à la vie sociale ; c’est par les relations sociales que le christianisme entre en contact avec le monde – Apprenez à rencontrer les gens là où ils sont – Ne parlez pas de sujets qui soient de nature à soulever une polémique – Prenez garde à ne pas créer des préjugés qui fermeraient leur cœur à l’écoute de la parole – Soyez positifs sur les points que vous avez en commun avec eux. Les écailles des yeux ne tombent pas au même rythme d’une personne à l’autre (l’éclosion de la vérité dans les cœurs est progressive) Il y a un temps pour parler et un temps pour se taire. Jésus recommande à ses disciples une totale discrétion à son sujet (Marc 8/26) – Dieu agit par le jeu paisible et régulier des lois dont il est l’auteur – Jésus veillait à ne pas troubler leurs habitudes de pensée évitant les interventions abruptes ou les règles préétablies. Imitons Jésus.
  5. Pratiquez l’hospitalité. Ceux qui enferment leur religion derrière des murailles de pierre perdent de précieuses occasions de faire le bien – table hospitalière ou rencontres ayant pour objet un divertissement légitime.
  6. Cultivez des intérêts communs. Il gagne leur cœur en les persuadant qu’il s’est totalement identifié avec leur nature et leurs intérêts.
  7. Soyez sensible. Joies, peines, besoins avoués ou inavoués… La disponibilité et la sensibilité sont des éléments déterminants : Il gagne leur cœur en leur témoignant sa sympathie et sa confiance ! Avec quelle tendresse il s’occupait de tous ceux qui cherchaient honnêtement la vérité.
  8. Soyez toujours prêts à donner, ou prêter un outil d’évangélisation : bible, évangile, traité, livre, CD, DVD, d’inspiration éducative ou religieuse.
  9. Invitez au programme d’église. Demandez-vous si le moment et la nature du programme sont favorables. Priez longtemps à l’avance pour cette éventualité, mais soyez patients.

Opération André

  1. Engagez-vous aujourd’hui. C’est un processus d’évangélisation simple et à la portée de tous. Ne tardez pas. C’est maintenant le temps de prier et de bâtir des relations d’amitié, afin qu’au moment de la campagne d’évangélisation, vous soyez prêts à inviter quelqu’un. C’est la seule méthode qu’a préconisée Billy Graham durant toute sa carrière d’évangélisation. Deux ans avant chaque campagne, les églises concernées se lançaient dans l’Opération André. 90% des personnes qui répondaient aux appels de chaque soir des conférences étaient des contacts de l’Opération André.
  2. Le fonctionnement de l’Opération André Jean1/40-45. Les mots clés du texte sont rencontrer, conduire, suivre.

Pour conduire, il faut rencontrer !

Pour rencontrer, il faut se mêler avec ou aller vers…

Pour suivre, il faut être conduit !

5 étapes de l’Opération André :

  1. Cherchez…autour. C’est dans votre réseau relationnel que Dieu voudrait que vous soyez un instrument d’évangélisation. Faites une liste des 7 personnes qui vous semblent être dans des conditions de réceptivité.
  2. Cherchez…en haut. C’est par la prière que Dieu change les cœurs. Priez pour vous et pour vos 7 personnes. Constituez un groupe de prière avec d’autres personnes engagées dans l’Opération André. Fixez-vous un rendez-vous quotidien de prière. Ecc4/12, Matt18/19, Col4/2-6. Evangélisation et prière sont indissociables. La prière consiste à parler des hommes à Dieu, tandis que l’évangélisation revient à parler de Dieu aux hommes. Si la prière est aisée pour vous, commencez à prier pour des personnes spécifiques et vous vous apercevrez que Dieu vous donne des occasions de parler de Lui. Si au contraire vous trouvez l’évangélisation plus facile, commencez à parler de Jésus aux gens et vous constaterez que vous serez bientôt amenés à prier pour eux.

 Si vous priez pour être conduits vers des personnes réceptives, vous allez les découvrir incidemment. Cessez de prier pour être ainsi conduits, et les occasions cesseront de se produire.

Dans sa sagesse, le Sauveur met ceux qui cherchent la vérité en rapport avec ceux qui la connaissent.

  1. Chercher… comment Bâtir des relations d’amitié avec ces personnes.
  2. Chercher…quand Inviter ces personnes à une réunion d’église susceptible de les intéresser.
  3. Chercher… après. Le suivi est un élément déterminant de l’évangélisation. Continuez à prendre soin. Accompagnez les.